27 février 2021

Fleurs, Aromates et Gastronomie

C’est depuis le Moyen-Âge et pour certaines civilisations depuis plus longtemps encore que les fleurs et les plantes sont utilisées pour agrémenter nos assiettes. Confiture Parisienne, toujours en quête d’innovations vous propose des recettes gastronomiques étonnantes de saveurs et surtout des recettes aux ingrédients naturels. Aujourd’hui, elle vous fait découvrir quelques-unes de ses créations aux arômes fleuris. 

 

La Rose

On aime la recevoir en bouquet pour célébrer une occasion mais avons-nous déjà pensé à la manger ? La réponse est non et vous avez bien raison, les roses et les fleurs achetées chez un fleuriste ne sont pas comestibles car elles sont traitées par un procédé chimique. Mais la rose séchée, naturelle, achetée chez un herboriste, elle, vous pouvez la dévorer ! Elle s’allie souvent aux saveurs sucrées, comme les desserts à la fraise ou à la framboise. Elle peut également aromatiser les plats et parfumer les gelées et confitures ! 

Quoi de mieux que la Rose de Sèvres pour illustrer ces délicieuses propriétés ? Une confiture maison associant la framboise, ses grains croquants et l'arôme naturel de rose, cultivée dans le nord de l’Europe.

 

La Violette

Il est proposé de dire à la personne qui la reçoit qu'elle peut nous faire confiance. Parfois blanche ou violette (d’où elle tire son appellation), elle possède un parfum très délicat. À la fois sucrée et amère, elle peut être utilisée aussi bien dans les plats salés tels que les soupes froides que dans les plats sucrés comme les salades de fruits.

C’est donc ce qu’avait compris le pâtissier du roi Louis XV en créant le célèbre Puits D’Amour qui était un dessert commandé pour sa maîtresse, la Pompadour. Confiture Parisienne a retrouvé le secret de cette merveilleuse recette et se fait un plaisir de la mettre en pot juste pour vous. Elle met en avant l’arôme naturel de violette, produite dans les Alpes-Maritimes, à La Roquette sur Siagne.

 

Le Basilic

Véritable emblème de la cuisine italienne, le basilic trouve sa place dans de nombreuses recettes. Le basilic est une herbe à la saveur fraîche et légèrement citronnée.

Habituellement utilisée pour les plats salés, Confiture Parisienne le met en scène, après sa cueillette sur les toits de l’Opéra Bastille, dans une de confiture haut de gamme, alliant Mara des Bois (fraises) et tomates Marmande.

 

Le Pistil de Safran

Tout comme le basilic, le safran est une épice bien connue de notre cuisine. Souvent utilisée pour des plats comme la paëlla, le risotto ou encore la bourride, elle est aussi utilisée pour parfumer certaines pâtisseries.

C’est donc avec des Mirabelles de Lorraine que Confiture Parisienne a choisi d’associer les pistils de la fleur de safran, venus directement de Dakar, pour célébrer l’été.

 

La Verveine

Elle fait partie des plantes comestibles les plus répandues. En effet, vous connaissez bien la verveine en infusion et en huile essentielle mais saviez-vous qu’elle était utilisée dans les desserts comme les salades de fruits et la confiture bien sûr !

C’est la recette Pêche Verveine de Confiture Parisienne, uniquement produite lorsque la saison le permet, qui met en avant le parfum frais et citronné de la verveine.

 

La Lavande

Celle-ci aussi est bien connue de votre cuisine, vous n’êtes pas étrangère à son utilisation pour aromatiser vos pâtisseries. Une pratique moins connue, elle est également utilisée pour les plats salés (les plats de viande, de poissons et de légumes).

Abricot Lavande, c’est la recette sucrée-épicée que produit la Confiture Parisienne chaque été pour égayer vos petit-déjeuners. 

 ______________________________

Si vous aimez les confitures aux arômes de fleurs ou de plantes, vous êtes au bon endroit ! Nous sommes en permanence à la recherche d'associations “magiques” qui vous ferons finir le pot en moins de deux.

D’ailleurs, nos stocks de “Pêche Verveine” ou encore notre “Abricot Lavande” étaient déjà à sec en décembre. ( Inscrivez vous dès à présent sur notre nouvelle alerte “back in stock” pour être les premiers prévenus de leur retour).

Promis cette année, on va mettre les bouchées double sur la production pour qu’on puisse tenir un peu plus longtemps jusqu’à la belle saison.

En attendant à vos fourneaux sur ces nouvelles idées d’association (non mais dingue cette idée de lavande sur un filet de cabillaud !) et si jamais vous aviez testé et approuvé une “association magique”, partagez là avec nous !

Qui sait, ça pourrait devenir une confiture dans un pot blanc ;-) 

Ecrit par nadege gaultier