Frais de port offert à partir de 39 euros (en France).
FIGUE, MIEL ET HUILE D'OLIVE. UNE RECETTE D'AKRAME.
FIGUE, MIEL ET HUILE D'OLIVE. UNE RECETTE D'AKRAME.
FIGUE, MIEL ET HUILE D'OLIVE. UNE RECETTE D'AKRAME.
CONFITURE

FIGUE, MIEL ET HUILE D'OLIVE. UNE RECETTE D'AKRAME.


18.90€
PERSONNALISER

Pour Noël, Akrame invente la confiture d’Oran.


Tous ceux qui sont allés au restaurant "Shirvan", vous le diront : Akrame n’est jamais aussi juste que lorsqu’il retrouve les saveurs élémentaires de l’Orient. Pour Confiture Parisienne, le natif d’Oran a fait fort dans la simplicité : figues rôties puis passées au miel d'oranger de l'apiculteur Apis Civi puis recuites avec un filet d’huile d’olive de Cédric Casanova.

Un plaisir pur et beau comme la vie, dont Akrame lui même dit avoir saisi les trois éléments fondateurs avec ces simples ingrédients. A la première cuillère on le croit, à la deuxième, on est converti, à la troisième on entre en religion car les dieux étoilés ne courent pas les rues. Et pour maintenir intact ce miracle joyeux, Confiture Parisienne a conçu un pot laqué noir – la vraie couleur du soleil – et une étiquette ornée d’un dessin de la main du maître.

Et c’est ainsi qu’Akrame est grand.

Pot 250g.

Prix/kg : 75,60€

Composition
figue noire, miel d'oranger, huile d'olive, sucre de canne non raffiné, vanille

Conseils de dégustation
SUCRÉ : Sur un muffin ou une crêpe, dans un fromage blanc... et tout simplement directement à la cuillère à même le pot
SALÉ : avec du foie gras, toutes sortes de fromages

Savoir-faire
artisanal

Des fruits rares, et de saison, zéro produits chimiques et que du sucre de canne non raffiné. Leur cuisson en petite quantité est surveillée au degré prêt dans des chaudrons en cuivre pour que la cuisson soit homogène et que les fruits puissent rendre tous leurs arômes. La confiture est délicatement versée à la louche dans des pots émaillés de blanc pour ne pas laisser passer la lumière. 

La qualité de sa production et de ses recettes a permis à la Confiture Parisienne d’intégrer le Collège Culinaire de France en juin 2016.

Ils parlent de nous